Démantèlement de Freescale

vendredi 16 janvier 2015

FREESCALE

La fabrication est totalement arrêtée et il n’y a plus de produits « dangereux » sur le site en dehors de quantités très faibles dans les labos et ne présentant pas de caractère de dangerosité significatif pour le personnel et le voisinage. Le site a été totalement dépollué, y compris le sol. Il n’est donc plus classé Seveso depuis fin 2012. Tous les agréments correspondants ont été obtenus de la DREAL à fin Septembre 2013.

Le site est actuellement en profonde restructuration. Les bâtiments correspondant à l’usine sont en cours de déconstruction (tri des différents matériaux au moment de la démolition et chargement dans des bennes différentes suivant leur nature avant évacuation vers divers centres spécialisés). La zone ainsi libérée par la déconstruction de l’usine va être transformée en parking pour le personnel Freescale. Seule la partie centrale (bureaux en bordure du boulevard) ainsi que la toute première usine construite (transformée depuis en bureaux) vont être conservées par Freescale.

Les zones situées de part et d’autre de cette zone centrale (actuellement parking personnel sur la droite et zone équipements sportifs / magasin sur la gauche) qui font environ 7 hectares chacune sont à la vente. . Suite à notre demande récurrente relative à la réalisation d’un gymnase sur le quartier (voir article sur les équipements publics), des services de la Mairie sont venus visiter par 2 fois les équipements fin 2013 mais il n’y a pas eu de retour de leur part sur leur intérêt ou pas vis-à-vis de ces équipements. L’accès direct vers ces équipements peut se faire via le chemin Lestang.

Dans le cadre de la restructuration du site et de la vente des terrains, il paraît également possible d’envisager de réaliser une voie mode doux (piétons-cycles) qui prolongerait le chemin Canto Laouzetto en ligne droite vers le boulevard Eisenhower. Ce point a été adressé à la Mairie.


Portfolio

Démantèlement de Freescale1 Démantèlement de Freescale2

Commentaires