Historique détaillé

jeudi 16 février 2017


2016

* URBANISME :

- Plan local d’urbanisme

La modification du PLU a été votée en novembre 2016. La mairie a tenu sa promesse de réduire la constructibilité rue Réguelongue, mais n’a pas accepté nos demandes visant à limiter les constructions d’immeubles collectifs qui ont explosé depuis 2 ans.

Pis, elle a décidé de transformer 95 000 m² de terrains à vocation économique appartenant anciennement à Freescale en terrains destinés à l’habitat. Ce changement a été découvert à l’occasion de la modification du PLU, sans aucune concertation préalable, ni étude d’impact sur le reste du quartier. Nous avons décidé de déposer un recours gracieux contre cette décision, qui si elle est maintenue, aura des répercussions sur tout le reste du quartier. En effet, sur une telle surface, on peut estimer que l’on peut construire entre 500 et 1000 logements supplémentaires.

- Permis de construire :

En 2016, des permis de construire pour 563 logements ont été accordés ou sont en cours d’instruction. Nous espérons que la révision du PLU-I-H prévue en 2019 permettra de freiner cette poussée.

* EQUIPEMENTS PUBLICS

Les réalisations :

- Le Groupe scolaire de Guilhermy, a été livré en sept 2016.

- L’extension des espaces de jeux pour enfants à Tibaous a été réalisé.

- Un trottoir chemin de Lestang du rond-point Monlong jusqu’à l’intersection Bd Eisenhover a été livré mi 2016.

- Le Bibliobus stationne depuis cette année Place des Tibaous, les 1er et 3ème jeudi de 15h à 18h. On y trouve des romans, DVD, revues, BD, etc...Une soixantaine de personnes fréquentent le bibliobus à chaque passage.

Les projets programmés :

- Aménagement piétons/cycles ER 653 (Chemin de Liffard / Bd. Eisenhower) 2017

Les projets en attente :

- Construction d’un gymnase dans le quartier Saint Simon.

- Réhabilitation de l’ancienne école P Bert . ….

- Mise en place d’un Accueil Jeunes pour les ados du quartier.

- Mise en place de CLSH (Centre de loisirs sans hébergement) pour l’ensemble de la population scolaire.

- Réservation d’espace foncier pour les équipements publics à Guilhermy.

* ANTENNE (orange)

Un nouveau site pour accueillir cette antenne a été trouvé à la Ramée sur la commune de Tournefeuille, au lieu de l’emplacement initial ch de Guilhermy. La distance par rapport à l’école passe de 200 à 600 m, ce qui était la préoccupation première des parents d’élèves. Nous sommes conscients que ce pylône constituera une gêne au moins visuelle pour les riverains proches du nouveau site, mais des contraintes techniques de servitude par rapport aux radars de Météo-France ne permettaient pas de déplacer le site beaucoup plus au nord. Quant à éviter totalement l’implantation d’une antenne, c’était juridiquement impossible. Nous tenons à remercier tous les intervenants à ce dossier complexe qui ont permis de trouver une solution alternative

* VOIE DU CANAL DE ST MARTORY (VCSM) :

La Métropole aura la responsabilité du projet au 1er janvier 2017. Notre association continue de suivre le projet et restera très vigilante pour que ce nouveau changement de responsabilités ne se traduise pas par de nouveaux retards dans la mise en oeuvre de ce projet dont le quartier a tant besoin.

* VOIES CYCLABLES et PIETONNES

Nos demandes non abouties :

- Discontinuité rue Jean Cuille. / rue Paul-Louis Chelle

- Passage piètons / cycles impasse Thuile – Prilloume

- Liaison chemin de Villenouvelle / chemin deTucaut

- Aménagement piètons/cycles ER 245 (Ch CantoLaouzetto/ Ch. BAsso Cambo)

- Aménagement rue Dhuoda depuis chemin de Monlong jusqu’à l’école des Tibaous (via le Théâtre de verdure et la rue V. Lopez-Tovar)

* TRANSPORTS :

Le Plan de mobilités 2020/2025/2030 a été soumis au Comité Syndical du SMTC en date du 19 octobre 2016. Il remplace le Plan de Déplacements Urbains de la grande agglomération toulousaine. Ce plan de mobilités se décline en de nombreux projets, dont les principaux sont la construction de la troisième ligne de métro et le déploiement des lignes de bus « Linéo »

* CIRCULATION :

Suite à nos demandes répétées, la Métropole a programmé une réfection de plusieurs chemins du centre du quartier.

Ch du Renard : réfection chaussée, trottoirs, contresens vélos et mise en sens unique (démarrage en 2017).

Ch du loup : pluvial, trottoir, chaussée, parkings, sens unique, (2017 ?).

Ch Canto-L : trottoir, chaussée, parkings et sens unique ??

Piste cyclable Liffart-Eisenhower : la réalisation doit se faire en 2017.

Mazellier : Les aménagements réalisés fin 2016 pour limiter la vitesse des véhicules semblent très efficaces.

Licard-Guilhermy : « référendum » pour trouver une solution à la circulation de transit.

* FRANCAZAL

Trafic 2016 : 3758 mouvements actuellement, contre 3624 en 2015 (expliqués par le meeting aérien). L’aviation d’affaires demeure marginale avec à peine 6% des mouvements, l’armée de l’air représentant 34%. Sur le créneau horaire 0h —> 6h, il y a eu 10 vols en 2016.

Croissance de 20% des activités aéro-industrielles, en particulier avec l’arrivée des activités ATR de prototype et de maintenance. Cette nouvelle activité devrait générer 272 mouvements de plus en 2017.

Travaux réalisés : amélioration de l’aérogare d’affaires, procédure d’approche de précision, aire de lavage d’avions ...

Travaux prévus : rénovation de hangars et création d’un véritable hall d’affaires, resurfaçage de la piste.

Nous avons demandé qu’un formulaire de saisie de plainte soit accessible sur le site de l’aéroport.

Le site internet sera entièrement refait et un formulaire sera disponible dès 2017.

Nous avons demandé également qu’un relevé des points fixes d’essais moteurs (durée et dates) soit réalisé car aucune statistique n’existe alors que c’est une source de nuisances importante. Cela sera fait en 2017. L’aménagement de merlons anti-bruit a été demandé pour limiter cette nuisance.

* SETMI

La capacité maximale de l’usine est de brûler 330 000 tonnes d’ordures par an. On constate depuis quelques années un tonnage de 265 000 à 280 000 tonnes effectivement traitées, dont en 2015, 160 000 tonnes d’ordures ménagères de Toulouse, 50 000 tonnes des autres communes DECOSET et le reste en déchets industriels et sanitaires. La combustion ne fait pas disparaitre les ordures mais les transforme en déchets solides (dont les mâchefers), liquides (eaux de lavage) ou gazeux, ces derniers évacués par la grande cheminée blanche et rouge, visible de loin dans tout le voisinage.

Les habitants de Saint Simon sont, dans leur majorité, inquiets de la fumée qui se répand dans le ciel du quartier. Ce qu’on en sait, c’est qu’elle est composée surtout de vapeur d’eau contenant des impuretés dont la composition est surveillée en continu par l’usine même, au niveau de la cheminée. Il s’agit, entre autres, de poussières, d’oxydes de soufre, d’oxydes d’azote, d’oxydes de carbone et de dioxines. Le niveau d’émission de ces polluants est règlementé et placé sous le contrôle de la DREAL. Pour 2015, les valeurs déclarées sont toutes très inférieures aux maxima autorisés sauf les oxydes d’azote qui restent assez élevées bien que dans les limites. On peut avoir des informations plus récentes (2016) sur ces éléments, sur le site de la SETMI. Une question reste en suspend, celles des nanoparticules qui sont de plus en plus présentes dans les déchets qui passent à travers les fours et dont personne ne peut dire si elles sont toujours présentes après ce traitement. Il ne faudrait pas faire comme pour les dioxines qui ont été disséminées sans précaution avant les années 2000 à 2004. L’association insiste chaque fois pour qu’une réponse soit apportée par les personnes compétentes, en vain jusqu’à présent.

Les riverains très proches de l’usine se plaignent régulièrement de nuisances telles que le bruit, les odeurs ou des poussières qui s’échappent plus ou moins épisodiquement du site. Le contact avec les responsables de la SETMI se fait bien et ceux-ci s’efforcent de résoudre au mieux ces problèmes lorsqu’ils apparaissent et cherchent à mettre en place des solutions pérennes.

La chaleur produite par la combustion est utilisée, sous forme de vapeur ou d’eau chaude, pour le chauffage de plusieurs quartiers de Toulouse sous la responsabilité de la société Eneriance. Initialement limité au quartier du Mirail, le réseau a été étendu vers l’Oncopole. Il est actuellement mis en place dans le quartier de la Cartoucherie et il est prévu de le développer vers les nouveaux quartiers de Montaudran. On en attend une nette amélioration du rendement énergétique global qui est actuellement de l’ordre de 42 % pour atteindre 60% et obtenir ainsi le label d’ « Unité de Valorisation Energétique ».


2015

* URBANISME :

- Permis de construire :

Pour l’année 2015 on a dénombré la délivrance de permis de construire (PC) pour environ 360 logements qui se répartissent en 87 maisons individuelles, le reste en collectifs dont les 248 logements du chemin Guilhermy, demandé l’an dernier. Il est composé de 8 (ou 10) bâtiments de 2 à 4 niveaux, 151 appartements seront en accession libre, les 97 autres seront en accession ou en location sociale. 300 places de stationnement seront disponibles sur le site. Concernant Les Tibaous, le lot 6 était réservé à Oppidéa (alors Setomip) qui avait prévu d’y construire 41 villas. Une décision récente porte ce nombre à 90 ! Le lot « Manouchian » de 14 logements ayant été comptabilisé dans la ZAC, celle-ci comportera au total 857 logements contre 765 prévus en 2009, dont 30 % en logements sociaux.

* EQUIPEMENTS PUBLICS

Les projets en cours :
- La construction du Groupe scolaire de Guilhermy a commencé, sera livré en sept 2016. - L’extension des espaces de jeux pour enfants à Tibaous sera réalisé en 2016.
- Création d’un trottoir chemin de Lestang du rond-point Monlong jusqu’à l’intersection Bd Eisenhover sera livré en avril 2016
- Aménagement piètons/cycles ER 653 (Chemin de Liffard / Bd. Eisenhower) Fin 2016

Les projets en attente :

- Construction d’un gymnase dans le quartier Saint Simon.
- Réhabilitation de l’ancienne école P Bert . ….
- Mise en place d’un Accueil Jeunes pour les ados du quartier.
- Mise en place de CLSH (Centre de loisirs sans hébergement) pour l’ensemble de la population scolaire.
- Réservation d’espace foncier pour les équipements publics à Guilhermy.

* PLAN LOCAL D’URBANISME (PLU)

La Loi ALUR a eu pour conséquence de supprimer complètement le Coefficient d’Occupation au sol (COS) et de multiplier par 5 les possibilités à construire. Notre association a alerté les responsables pour trouver une parade à mettre en œuvre dans la prochaine modification du PLU qui est prévue pour 2016/2017 et surtout pour la révision prévue en 2018/2019

* PROJET D’ANTENNE (ORANGE) RUE GUILHERMY

Suite à une demande d’un collectif d’habitants, notre association a cherché des solutions afin de déplacer le lieu d’implantation de l’antenne sur un site exposant plus faiblement les populations concernées. Le Directeur local d’Orange a accepté de soumettre à sa hiérarchie un projet alternatif d’implantation. Aujourd’hui nous ne connaissons pas la réponse définitive mais ce que nous savons c’est que les travaux qui devaient débuter en juillet 2015 n’ont jamais commencé.

* VOIE DU CANAL DE ST MARTORY (VCSM) :

Depuis et en application de la nouvelle loi MAPTAM qui organise le transfert des compétences, la Métropole nous a fait savoir qu’elle prendrait la responsabilité du projet au 1er janvier 2017. Votre association continue de suivre le projet et restera très vigilante pour que ce nouveau changement de responsabilités ne se traduise pas par de nouveaux retards dans la mise en oeuvre de ce projet dont le quartier a tant besoin.

* VOIES CYCLABLES et PIETONNES

Nos demandes non abouties :
- Discontinuité rue Jean Cuill. / rue Paul-Louis Chelle
- Passage piètons / cycles impasse Thuile - Prilloume
- Liaison chemin de Villenouvelle / chemin deTucaut
- Aménagement piètons/cycles ER 245 (Ch CantoLaouzetto/ Ch. BAsso Cambo)
- Aménagement rue Dhuoda depuis chemin de Monlong jusqu’à l’école des Tibaous (via le Théâtre de verdure et la rue V. Lopez-Tovar)

* TRANSPORTS :

- Présentation en juin par le SMTC Tisseo du projet Lineo. Ce concept de bus devrait améliorer la fiabilité dans les temps de parcours, une accessibilité plus forte vers tous les publics, notamment les handicapés, une information sur le passage des bus en temps réel via des bornes d’informations dans des stations spécialement aménagées pour ce réseau et une identité visuelle argentée. Sur les 10 lignes, Tisséo annonce une fréquence de 6 à10 minutes en heure de pointe et de 8 à 12 minutes en heures creuses. Les bus Linéo rouleront de 5h15 à 0h30. L’objectif est d’atteindre 110 000 voyageurs par jour sur les 10 lignes en 2020.

* CIRCULATION :

Suite à nos demandes répétées, la Métropole a programmé une réfection de plusieurs chemins du centre du quartier.

Ch de Lestang : un trottoir sécurisera les piétons fin avril 2016. Ch du Renard : réfection chaussée, trottoirs, contresens vélos et mise en sens unique (démarrage en 2016) Ch du loup : pluvial, trottoir, chaussée, parkings, sens unique, (2017 ?). Ch Canto-L : trottoir, chaussée, parkings et sens unique. Piste cyclable Liffart-Eisenhower : la réalisation doit se faire en 2016. Mazellier : aménagements de sécurité en 2016 pour limiter la vitesse des véhicules. Licard-Guilhermy : « référendum » pour trouver une solution à la circulation de transit.

* FRANCAZAL

Nous siégeons depuis cette année à la Commission Consultative Environnementale, ce qui nous permet de faire remonter les problèmes lorsqu’ils se présentent. Actuellement, les mouvements sont en nette diminution : 4380 en 2014 et seulement 3624 en 2015, dont 1874 pour l’armée ou la gendarmerie, et 175 pour les fameux « vols d’affaires » qui devaient être la vocation première de cet aéroport. Nous restons vigilants sur ce dossier, car l’exploitant ne pourra certainement pas se satisfaire d’un si faible trafic.

* SETMI

- Les rejets des oxydes d’azote (NOX). En 2014 ces rejets sont en légères baisses à 156 mg/m3 alors que la quantité de déchets traités est légérement supérieure à l’année précédente.
- La valorisation énergétique reste faible à 41%. La directrice du syndicat mixte DECOSET indique que Toulouse Métropole a compétence sur cette valorisation. Des discussions sont en cours pour améliorer la valorisation énergétique.
- La mesure des nanoparticules dans les cheminées n’est pas techniquement possible selon la représentante de l’ORAMIP.
- Couverture de la zone des machefers (coût 3,5M€) : Pas de budget disponible
- Nuisances olfactives et sonores : Le directeur de la SETMI ne propose dans l’immédiat aucune solution pour réduire les nuisances que l’association de Lafourguette a signalé !


2014

* URBANISME :

- Permis de construire : Le nombre total de logements accordés sur le quartier en 2014 est de 112 dont 15 en maisons individuelles et 97 collectifs. La plupart des projets seront lancés en 2015. Par ailleurs parmi les 276 permis déposés et en attente, 13 concernent les maisons individuelles et 249 des logements collectifs répartis sur 8 bâtiments (43 chemin de Guilhermy)

* EQUIPEMENTS PUBLICS

- La nouvelle équipe municipale s’est engagée durant la campagne électorale à programmer la construction d’un gymnase dans le quartier Saint Simon. À SUIVRE….

- En outre nous sommes en attente de : Présentation du projet pour le Groupe scolaire définitif de Guilhermy

Réhabilitation de l’ancienne école P Bert

Mise en place d’un Accueil Jeunes pour les ados du quartier

Mise en place de CLSH (Centre de loisirs sans hébergement) pour l’ensemble de la population scolaire

Extension des espaces de jeux pour enfants à Tibaous

Réservation d’espace foncier pour les équipements publics à Guilhermy

* PLAN LOCAL D’URBANISME (PLU)

La Loi ALUR a eu pour conséquence de supprimer complètement le Coefficient d’Occupation au sol (COS). Pour notre quartier qui était en grande partie soumis à un COS de 0,2 (la surface habitable autorisée était de maximum 100m2 sur une parcelle de 500 m2), l’application de cette règle peut changer l‘aspect du quartier car aujourd’hui sur une parcelle de 500m2, on peut construire 500 m2 habitable. Notre association a alerté les responsables pour trouver une parade à mettre en œuvre dans la prochaine modification du PLU qui est prévue pour 2015/2016.

* VOIE DU CANAL DE ST MARTORY (VCSM) :
- Cette voie de contournement est essentielle pour désengorger la route de Saint-Simon. Malgré nos relances le conseil général qui en est le financeur et le maître d’œuvre ne donne aucune information quant à sa date de réalisation. Pourtant presque toutes les études préliminaires ont été faites, le tracé est inscrit au PLU, les parcelles situées sur l’emprise ont été achetées. Reste à programmer les travaux ! Nous espérons que le nouveau président du conseil général sera convaincu par nos élus de la nécessité de cette nouvelle voie.

* VOIES CYCLABLES et PIETONNES

Nos demandes non abouties :
- Aménagement cyclable et piéton chemin de Lestang
- Discontinuit. rue Jean Cuill. / rue Paul-Louis Chelle
- Passage piètons / cycles impasse Thuile - Prilloume
- Liaison chemin de Villenouvelle / chemin deTucaut
- Aménagement piètons/cycles ER 653 (Chemin de Liffard / Bd. Eisenhower)
- Aménagement piètons/cycles ER 245 (Ch CantoLaouzetto/ Ch. BAsso Cambo)
- Aménagement rue Dhuoda depuis chemin de Monlong jusqu’à l’école des Tibaous (via le Théâtre de verdure et la rue V. Lopez-Tovar)

* TRANSPORTS :

- Création d’une vélo station sécurisée à la station de métro Basso Cambo
- Nouvelle ligne N°48 : Métro Basso Cambo ←→ Tournefeuille via St-Simon (Tucaut-Diane) et la Ramée.

* CIRCULATION : Le quartier est en « zone 30 ». Mais très peu de d’automobilistes y compris ceux habitants Saint-Simon respectent cette réglementation. Dommage ! Car la vitesse excessive met en danger les enfants…

* FRANCAZAL Le trafic aérien avec 4380 mouvements reste faible. À SUIVRE..

* SETMI

- Les rejets de oxydes d’azote (NOX). En 2013 ces rejets sont en légères baisses à (163mg/m3 mais restent proches du max autorisé de 200 mg/ Nm3.

- La valorisation énergétique reste faible à 41%, Une nouvelle réflexion est en cours pour valoriser l’énergie perdue l’été : augmenter l’incinération l’hiver et la diminuer l’été (transferts avec Bessières). Par ailleurs il est prévu d’alimenter en eau chaude, les sites de la cartoucherie et Montaudran.


2013

* URBANISME :
- Permis de construire : le nombre total de logements accordés sur le quartier en 2013 est de 202 dont 64 en maisons individuelles.
- les collectifs autorisés sont : le château de Monlong 80 logements ; 62 rue Règuelongue : 58 logements. Une demande pour 24 logements est en cours au 98 rue règuelongue. Le lotissement du 4 Chemin de Lestang 32 logements est "Hors St Simon". Il faut noter un accroissement, par rapport aux années précédentes, des demandes de division pour construire, de parcelles relativement petites, mais plusieurs ont essuyé des refus.

- Réguelongue  : Grâce à l’action conjointe des riverains, de "l’association des habitants de Saint-Simon" et de notre association "Saint-Simon Environnement", nous avons obtenu une modification partielle du zonage (UL8 = hauteur maximale de 8,5 m) sur une grande partie de la rue. De nouveaux projets du 62 et 98 ont été présentés et conviennent tant aux riverains qu’à notre association. Nous restons vigilants quant à la construction du projet du 21 rue Réguelongue contre lequel nous avons été déboutés.

Le bâtiment de « V3J promotion » situé Boulevard Eisenhower s’élève sur 6 niveaux à proximité immédiate d’une zone pavillonnaire. Grâce l’appui de notre association, les riverains ont obtenu des aménagements qui atténuent la gêne due à cette implantation.

Projet de 32 logements chemin de Lestang : Un recours gracieux a été fait aux motifs : 1/ non aménagement du chemin de Lestang sur le tronçon Monlong→Eisenhower. 2/ Risque d’engorgement de la circulation aux heures de pointe prés du mini rond-point.

* EQUIPEMENTS PUBLICS
- Notre demande de construction d’un gymnase est à l’étude, plusieurs pistes sont ouvertes. À suivre.
- Le remaniement de la place de l’église qui a été réalisé ne correspond pas vraiment à nos souhaits. Toutefois la sanisette et un panneau d’information ont été installés.
- Le jardin Ernest Pihlak de la Reguelongue a été réalisé. Il est équipé de jeux pour enfants. C’est une belle réalisation à sécuriser toutefois autour du plan d’eau.
- L’école provisoire de Guilhermy a été ouverte pour la rentrée de septembre, elle comprend 4 classes de maternelle et 4 d’élémentaire. Nous attendons la construction en dur pour 2015 ou 2016 !
- Le centre muti-accueil et le relais des assistantes maternelles des Tibaous sont ouverts depuis le 16 septembre

* PLAN LOCAL D’URBANISME (PLU)
- Suite aux différentes actions et démarches entreprises auprès des commissaires enquêteurs et des élus, nous avons obtenu quelques modifications de zonage qui conduisent à une diminution des hauteurs autorisées soit 8,5m pour les zones UL6 (château de Monlong) et UL8 de la rue Réguelongue. La zone UCQ2 est fortement réduite. - Par contre pour l’Orientation Aménagement de Programmation (OAP) de Guilhermy nous n’en connaissons que le zonage qui autorisera la construction d’immeubles jusqu’à 20 m de hauteur. Nous restons vigilants.
- SEP 80 : Nous avons fait un recours gracieux puis une requête au Tribunal administratif car nous sommes opposés à la création de cette servitude d’équipement publics qui n’apporterait aucune amélioration au maillage du quartier. En effet la création de la SEP80 a consisté à ajouter une branche côté Est à l’emplacement réservé ER277, déjà inscrit dans le PLU précédent.Cela a pour effet de prévoir 2 sorties sur le chemin Licard, qui est par endroit large de seulement 5 mètres, et ne peut donc recevoir un flot de circulation important. De plus ce chemin devrait assurer plus tard la desserte de la future urbanisation de Guihermy par le maillage avec la rue Simone Signoret et de l’impasse Deloume.

* VOIE DU CANAL DE ST MARTORY (VCSM) :
- Cette voie de contournement qui nous paraît essentielle pour désengorger la route de Saint-Simon n’est toujours pas programmée par le conseil général qui en est le financeur et le maître d’œuvre. Nous restons vigilants sur l’avancement de ce projet.

* TRANSPORTS :
- Les travaux du Transport en commun en site propre (TCSP) devant relier Basso-Cambo à Cugnaux ont été achevés. La mise en service a eu lieu le 4 janvier comme prévu. Les lignes de transport en commun ont été restructurées :
- La ligne N°47 : Gare de Portet via Cugnaux ←→ Metro Basso Cambo par le TCSP
- La ligne N°53 : Tibaous ←→ Metro Basso Cambo prolongée jusqu’au lycée polyvalent 3 fois par jour.
- La ligne N°57 : Frouzins via Cugnaux ←→ Metro Basso Cambo par le TCSP
- La ligne N°87 : Cugnaux (Bachecame) ←→ Metro Basso Cambo ; Lycée polyvalent via le centre de st Simon et les Pradettes.

* CIRCULATION :
- Suite à l’étude circulation, le quartier a été mis en « zone 30 ». Cela s’est traduit par l’installation de ralentisseurs et de panneaux sur les rues d’accès au quartier. Des écluses ont été aménagées chemin Monlong et chemin neuf.

* FRANCAZAL Extrait du communiqué de presse du préfet le 02 avril 2013 : La plate-forme aéronautique de Toulouse - Francazal est appelée à s’affirmer comme un nouveau pôle de développement économique de la métropole toulousaine, prioritairement tourné vers le secteur de l’aéronautique et promis à une évolution coordonnée avec l’aéroport régional de Toulouse-Blagnac en réponse à un objectif de développement durable….À noter qu’aucun vol régulier de passagers ni aucun vol charter ne sera programmé sur cet aérodrome, et qu’aucune subvention publique ne sera versée au groupement retenu. La SNC Lavalin a obtenu la délégation de service pour une durée de 45 ans. Le nouvel aéroport est susceptible d’accueillir l’aviation d’affaires et de poursuivre l’activité antérieure : avions de transport utilisés pour le compte du 1er RTP, hélicoptère de la gendarmerie, avions de la météo. À SUIVRE…

* SETMI
- Les rejets de oxydes d’azote (NOX). En 2012, ces rejets sont > de 10 % à ceux de 2011 alors que le volume des déchets incinérés ne s’est accru que de 3 % Nous sommes en limite, du max. autorisé de 200 mg/ Nm3 : en effet par rapport à cette valeur limite (maximale), si on prend 10 % de marge pour les aléas, la limite raisonnable devient 200-20 soit 180 mg/ Nm3. Or on constate que cette valeur est atteinte ou dépassée 27 fois sur 48 mesures, soit sur plus de la moitié. Il convient donc de réfléchir aux améliorations à mettre en œuvre sur les chaînes de traitement, en particulier sur les lignes 1 & 2 avant d’augmenter les tonnages incinérés, la cause de cette augmentation pouvant être la nature des déchets (+ d’accroissement de DIB que d’OM) ou diminution des performances des traitements.

- Nous avons renouvelé notre demande de mesurer l’émission de nanos-particules à la sortie des cheminées. Il n’y a pas d’obligation réglementaire pour procéder à de telles mesures.


2012

* URBANISME :

- Réguelongue : Notre association et les riverains s’opposent aux trois projets des N° 21 ; 62 et 98. En effet se pose la question de l’insertion avec le bâti existant en R+ 1 alors que les permis ont été accordés pour des R+3 voire R+4. Par ailleurs cette rue n’est pas calibrée pour recevoir un surplus de circulation sans compter que le nombre de place de stationnement est à l’heure actuelle insuffisant. Une pétition de 400 signatures a été remise au maire.

Après réponse négative à nos recours gracieux nous avons déposé trois recours contentieux pour demander l’annulation de ces permis.

Le bâtiment de « V3J promotion » situé Boulevard Eisenhoover s’élève sur 6 niveaux à proximité immédiate d’une zone pavillonnaire. Notre association avec l’appui des riverains a déposé un recours gracieux puis une requête auprès du tribunal administratif. Là aussi c’est le problème d’insertion avec la zone pavillonnaire qui est en cause.

* EQUIPEMENTS PUBLICS

- La salle du foyer de la place de l’église a été rénovée pour un coût de 300 000 €.

- Notre demande de construction d’un gymnase a été refusée.

- Construction de l’école de Guilhermy repoussée à 2015 !

- La construction de la salle muti-accueil des Tibaous est lancée, la fin des travaux est prévue pour juin 2013.

- La salle associative provisoire des Tibaous est ouverte.

* PLAN LOCAL D’URBANISME (PLU)

- Nous avons participé à la concertation avant que le PLU ne soit soumis à l’enquête publique. Mais nous n’avons pas été entendu sur nos propositions de modification du zonage notamment celui de la rue Réguelongue.

- Nous avons organisé une réunion publique le 23 novembre sur le thème du PLU pour inciter les habitants à réagir et à inscrire leurs observations sur le cahier de doléances.

* VOIE DU CANAL DE ST MARTORY (VCSM) :

- Cette voie de contournement qui nous paraît essentielle pour désengorger la route de Saint-Simon n’est toujours pas programmée par le conseil général qui en est le financeur et le maître d’œuvre. Nous restons vigilants sur l’avancement de ce projet.

* TRANSPORTS :

- Les travaux du TCSP devant relier basso-Cambo à Cugnaux se déroulent selon le planning prévu. Mise en service fin 2013.

- La ligne N°53 dessert la ZAC des Tibaous depuis septembre 2012

* FRANCAZAL

L’association Saint Simon Environnement se tient informée de l’évolution de ce dossier et continue ses actions pour maintenir un cadre de vie de qualité, en cohérence avec l’enquête qu’elle a réalisée en 2010.

Un projet d’implantation de studio de cinéma Raleigh est abandonné

* SETMI

- Nous avons demandé que les nanos particules soient mesurées à la sortie des cheminées. Il n’y a pas d’obligation réglementaire pour procéder à de telles mesures.

* DEMOCRATIE LOCALE

- Nous avons participé à 11 réunions des commissions de quartier mais nous avons boycotté le conseil de secteur du 28 novembre. Ce refus était motivé par les pratiques décevantes de la démocratie participative par les élus (beaucoup de contributions des associations, peu de retour sur les arbitrages et leurs motivations).

2011 

* URBANISME :

o Des autorisations de lotir ont été accordées pour 69 lots répartis sur 4 unités foncières distinctes .

o ZAC des Tibaous : La moitié des logements étaient déjà livrés en mai 2011. Les permis de construire ont été accordés pour 692 logements sur un total de 792 prévus fin 2012. Un permis pour 54 logements est en cours d’instruction (lot 16), enfin le lot 6 d’Opidea comprenant 41 logements n’est pas encore déposé.

o Le projet d’une résidence de 47 logements dans le quartier pavillonnaire de Guilhermy a été abandonné suite à notre mobilisation, au recours gracieux déposé auprès de la mairie et à un recours contentieux déposé par les riverains auprès du tribunal administratif. Néanmoins un second projet est en préparation. Nous restons vigilants surtout sur l’aspect « circulation » et impact sur le voisinage.

o Nous avons alerté et obtenu l’annulation d’un permis de construire important sur la rue Réguelongue dont les difficultés de circulations sont connus.

o Nous avons demandé et obtenu que le château de Monlong soit intégré dans le patrimoine architectural de la ville, ce qui met fin au projet immobilier qui était en cours sur cet emplacement.

* EQUIPEMENTS PUBLICS

Suite à nos multiples interventions auprès de la mairie, nous avons obtenu des aménagements qui n’étaient pas inscrits dans le projet initial de la ZAC des Tibaous 

 o Tibaous : Un centre petite enfance sera construit au printemps 2012

o Tibaous : Un plateau city-stade a été réalisé durant l’été 2011.

o Tibaous : Un espace vert de situé entre l’école des Tibaous et la maison de retraite sera aménagé en 2012.

o Tibaous : Un local sera mis à disposition des associations début 2012.

o Ecole des Tibaous : Des locaux provisoires seront mis en place en cas de nécessité. Le besoin le plus fort serait de 3 classes supplémentaires en 2013- 2014.

o Guilhermy : la Mairie a annoncé l’ouverture d’un 3° groupe scolaire à pour la prochaine rentrée en Septembre 2012, dans des locaux provisoires (type Algéco) : 4 classes en élémentaire et 2 classes en maternelle. Les périmètres d’attribution des écoles sur le quartier sont en cours de révision et seront présentés prochainement.

La Mairie a acquis le terrain. La construction de l’école qui devrait comporter 5 à 6 classes en maternelle et 8 à10 classes en élémentaire devrait être achevée pour la rentrée 2014/2015 (à confirmer). Toutefois, il est à déplorer la position excentrée de l’école (à l’extrémité nord du quartier) au lieu d’une position centrale dans cette partie du quartier. Nous avons demandé que cet emplacement soit reconsidéré dans le cadre du plan d’aménagement en cours de réflexion pour ce secteur.

 

o Par ailleurs nous ne cessons de demander une mise à niveau en équipements pour l’ensemble du quartier tels que :

- Un Gymnase

- La rénovation des locaux de l’ancienne école Paul Bert pour en permettre l’utilisation par davantage d’associations,

- La mise aux normes du foyer de la place de l’église,

- L’installation d’un panneau d’affichage sur la place de l’église pour informer les habitants sur les activités locales,

- La mise en place de club ado avec une prise en charge de son animation par la mairie.

* Plan Local d’Urbanisme (PLU)

o La 5 ième modification du PLU a été votée le 19 décembre. Ce document est désormais opposable. Il est disponible sous forme de CD au service de l’urbanisme ou sur Internet, sur le site de la ville de Toulouse, rubrique « Urbanisme » :

PLU OPPOSABLE

Lien avec l’article \"Cinquième modification du PLU\"

o La 8 ème révision du PLU fait l’objet d’une large consultation et sera soumis à enquête publique en juin 2012. Nous avons déposé un dossier qui formalise notre point de vue sur les Emplacements Réservés, le Zonage, les Orientations d’Aménagements et de Programmations (OAP), etc…

* Plan de déplacement Urbain (PDU)

Le PDU est soumis à une révision qui englobe le périmètre du SCOT (schéma de cohérence territoriale) soit 118 communes.

Nous avons été consultés en amont de l’enquête publique prévue du 30 janvier au 16 mars 2012.

 

* VOIE DU CANAL DE ST MARTORY (VCSM) :

o Cette voie de contournement qui nous paraît essentielle pour désengorger la route de Saint-Simon n’est toujours pas programmée par le conseil général qui en est le financeur et le maître d’œuvre. Nous restons vigilants sur l’avancement de ce projet. La phase de fouilles archéologiques préalables a eu lieu et n’a rien donné, il n’y aurait donc aucun obstacle au lancement de ces travaux.

* TRANSPORTS :

o La mise en service du Transport en Commun en Site Propre reliant le métro de Basso Cambo à Cugnaux est prévu en 2013. Les travaux ont commencé pour le premier tronçon en déc. 2011.

o Nous avons constitué un dossier "pistes cyclables" que nous essayons de faire aboutir auprès de nos interlocuteurs : La mairie de Toulouse et le pôle 6 de la communauté urbaine. Les études seront terminées et soumises à concertation au premier semestre

o Nous avons obtenu le maintien de la desserte du centre de St Simon par les transports en commun ainsi que le démarrage de la desserte des Tibaous en Septembre 2012. Le tracé des lignes est encore en cours de réflexion par Tisseo. Nous insistons pour que soit amélioré l’acheminement des enfants de notre quartier vers le collége vauquelin et le lycée Polyvalent (lignes directes régulières).

Nous demandons également avec insistance la création d’un garage vélo sécurisé à la station de métro Basso Cambo afin que les habitants de St Simon puissent s’y rendre à vélo et le stationner en sécurité.

* FRANCAZAL

L’association Saint Simon Environnement se tient informée de l’évolution de ce dossier et continue ses actions pour maintenir un cadre de vie de qualité, en cohérence avec l’enquête qu’elle a réalisée en 2010.

L’installation de la société « « Atlantic air Industries » fin 2011 et le maintien de l’Unité de parachutistes militaires s’inscrivent dans le projet industriel global allant de l’avion d’affaires à toutes les notions de la maintenance aéronautique.

Un projet d’implantation de studio de cinéma Raleigh est aussi à l’étude.

* SETMI

Nous avons participé à la Commission de Suivi de Site (CSS, ex-CLIS) de l’incinérateur qui s’est tenue le 23/09/2011 afin d’examiner le rapport d’activité 2010. Notre association a demandé la réalisation de mesures de nanoparticules dans les fumées.

* DEMOCRATIE LOCALE

o Afin de faire avancer efficacement nos projets, nous participons activement aux commissions de quartier de St Simon et aux réunions des conseils du secteur 6.4. Nous donnons des avis motivés à toutes les enquêtes publiques. De nombreux sujets y sont traités tels que : sécurité, habitat, étude de circulation, lien avec police de proximité…

contribution au conseil de secteur du 27 juin 2011

contribution au conseil de secteur du 19 octobre 2011

compte rendu commission quartier 6.4 du 12 mai 2011

convocation commission du 16 novembre 2011

 

 

2010

* URBANISME :

o En 2010 243 PC accordés , dont 163 à la ZAC des tibaous.

o ZAC des Tibaous : A fin 2010 174 logements ont été livrés sur un total de 792 prévus fin 2012.

o Notre association s’oppose au projet d’une résidence de 47 logements dans le quartier pavillonnaire de Guilhermy. Nous avons fait un recours gracieux auprès de M. le Maire et appuyons les démarches des riverains qui font circuler une pétition dénonçant les nuisances qu’apporterait cet immeuble à 4 niveaux (R +3) au milieu d’une zone de pavillons. (pétition disponible sur notre site).

* EQUIPEMENTS PUBLICS

o Tibaous : Grâce à l’action des parents d’élèves que nous avons soutenue, l’extension d’une classe maternelle et d’une classe élémentaire est prévue pour septembre 2010.

o Tibaous : Un centre petite enfance aux Tibaous sera construit au printemps 2012

o Tibaous : Un plateau multi-sport est programmé avant l’été 2011.

o Tibaous : Un espace vert de 4000 m2 situé entre l’école des Tibaous et la maison de retraite sera aménagé courant 2011.

o Tibaous : Un local associatif a été promis par Monsieur le Maire lors de sa visite le 18 juin 2010 sur le quartier

o Guilhermy : Un nouveau groupe scolaire de 5 maternelles et 7 classes élémentaires est annoncé.

* PLU

o La 4 ième modification du PLU a été votée le 16 décembre. Ce document est désormais opposable. Il est disponible sous forme de CD au service de l’urbanisme.

o La 5 ième modification du PLU est à l’étude. Nous avons demandé à être consulté avant le déroulement de l’enquête publique prévue à la fin du premier semestre 2011.

* VOIE DU CANAL DE ST MARTORY :

o Le projet avance très lentement. Les expropriations sont presque terminées. Le début des travaux est prévu pour fin 2010 et la mise en service du Transport en Commun en Site Propre toujours programmée pour 2011 / 2012.

* TRANSPORTS :

o Nous avons constitué un dossier "pistes cyclables" que nous essayons de faire aboutir auprès de nos interlocuteurs : La mairie de Toulouse et le pôle 6 de la communauté urbaine. A suivre...

o Nous participons aux réunions de Tisséo pour obtenir que la ZAC des Tibaous soit desservie par des transports en commun. A suivre...

* FRANCAZAL

Nous avons envoyé un courrier à Pierre Cohen, Président de la Communauté Urbaine, manifestant notre opposition au maintien de l’activité aéronautique à Francazal. Nous estimons qu’avec l’Aerospace Campus et le secteur d’Andromède, Toulouse et la région disposent pour l’avenir de moyens suffisamment larges pour les activités aéronautique et spatiale.

Nous avons obtenu le soutien de la population. Notre association a réalisé du 1 au 31 mars 2010 un sondage diffusé sur l’ensemble du quartier de Saint Simon (2700 exemplaires) autour de deux axes : les activités économiques et les équipements publics. Les résultats confortent la position de notre association : développer une zone pilote innovante et respectueuse de l’environnement.

* COMMISSION CONSULTATIVE DE QUARTIERS

o Nous participons au sein du comité de quartier de St Simon et du secteur 6.

* COMMUNICATION :

o Le site Internet de l’association est régulièrement mis à jour.

2009

* URBANISME :

o En 2009 262 PC accordés , dont 49 Maisons Individuelles.

o ZAC des Tibaous : A fin 2009 467 logements ont été autorisés sur un total de 792 prévus.

o Nous déposons un recours au permis de "ON SEMICONDUCTOR" au motif principal que l’accès à ce bâtiment industriel par le chemin de Basso-Cambo aggraverait les problèmes de circulation sur cette voie déjà saturée aux heures de pointe.

* COMMERCES :

o Suite à la décision du conseil municipal d’implanter un supermarché de 1200 m2 et une vingtaine de commerces dans la zone commerciale du centre des Tibaous, notre association encourage l’amicale des commerçants à se rapprocher de la société gestionnaire IDR afin de proposer à la population une offre complémentaire et non concurrente.

* EQUIPEMENTS PUBLICS

o Tibaous : Grâce à l’action des parents d’élèves que nous avons soutenue, une classe supplémentaire a été ouverte en septembre, l’extension d’une classe maternelle et d’une classe élémentaire est prévue pour septembre 2010 et un centre multiaccueil est programmé pour 2011/2012.

o Guilhermy : Un nouveau groupe scolaire de 5 maternelles et 7 élémentaires est annoncé.

* PLU

o 4 ième modification du PLU. Nous participons à l’enquête publique et donnons notre avis notamment sur les nouvelles règles d’urbanisme en matière de stationnement. Le commissaire enquêteur a pris en compte ces remarques et a exigé que la mairie fasse une nouvelle proposition. A suivre en 2010.

* VOIE DU CANAL DE ST MARTORY :

o Le projet avance lentement. Le début des travaux est prévu pour fin 2010 et la mise en service du Transport en Commun en Site Propre toujours programmée pour 2011 / 2012.

* TRANSPORTS :

o Grâce à la mobilisation des associations de parents d’élèves du Collège Vauquelin et du Lycée Polyvalent et de Saint Simon Environnement, 2 bus supplémentaires directs ont été ajoutés à 16h21 (ligne 47) et 16h06 (ligne 57), s’ajoutant à ceux de 17h11 et 17h10 déjà en place.

o Le maire adjoint accepte, à notre demande de faire le tour du quartier à bicyclette afin d’évaluer les besoins en matière de pistes cyclables. Nous insistons pour que nos remarques soient intégrées dans l’étude circulation demandée à la communauté urbaine.

o Nous participons aux réunions de Tisseo pour obtenir que la ZAC des Tibaous soit desservie par des transports en commun. A suivre...

* COMMISSION CONSULTATIVE DE QUARTIERS

o Nous participons au sein du comité de quartier de St Simon et du secteur 6.

* CIRCULATION :

o L’aménagement du chemin du loup entre le chemin neuf et Tucaut est terminé.

o Une voie centrale est créée chemin de basso Cambo au débouché d’Eisenhover pour faciliter l’accès au nouveau bâtiment de "ON SEMICONDUCTOR".

* COMMUNICATION :

o Le site Internet de l’association est transformé.

2008

* URBANISME :

o 81 permis accordés dont 79 pour des collectifs de plus de deux logements situés quasiment tous dans la ZAC des Tibaous.

o Fort ralentissement des constructions sur fond de crise financière internationale.

o Deux recours formulés par notre association avec pour motif principal la non- prise en compte de l’aspect circulation et transport dans le quartier.

COMMERCES :

o L’amicale des commerçants est constituée.

* CULTURE

o Nous participons aux « Assises de la culture ».

* EQUIPEMENTS PUBLICS

o L’ancienne école Paul Bert a été réaménagée de manière sommaire et provisoire pour accueillir les associations qui en ferait la demande. Aujourd’hui une partie des locaux est utilisée par l’association musicale Canto Laouzetto de St Simon.

* PLU

o 3ème modif. du PLU. La mairie retire son projet de gel de la zone Canto Laouzetto-Chemin neuf, suite aux réserves du commissaire enquêteur.

* VOIE DU CANAL DE ST MARTORY :

o Le projet avance lentement, quelques propriétaires ne sont pas satisfait des compensation financières proposées par le maître d’œuvre (conseil général). Mise en service toujours programmée pour 2012.

* TRANSPORTS :

o Notre association a participé activement aux » Assises de la mobilité ».

o Participation également à la révision du Plan de Déplacement Urbain.

* COMMISSION CONSULTATIVE DE QUARTIER

o La municipalité met en place une structure de concertation à laquelle nous participerons au sein du comité de quartier de St Simon et du secteur 6. Démarrage prévu en Janvier 2009.

* CIRCULATION :

o Construction de deux rond-points chemin de Lestang. Cela ne répond pas à notre demande qui est de protéger les piétons par l’aménagement de trottoirs.

o Un rond-point est construit chemin Basso-Cambo pour réduire la vitesse des véhicules près du lotissement « Fonta ».

o Accord de la mairie pour aménager le carrefour Basso-Cambo/ Eisenhover : Feux tricolores + passage piétons. Travaux réalisés en 2009.

* TRAVAUX :

o L’aménagement du chemin du Loup ne sera réalisé que lorsque le pluvial sera terminé : 2009 ?

o Les trottoirs entre "Les belles de St Simon" et "Trey Dousteau" sont élargis. Il reste encore des zones très étroites et dangereuses .

2007

* URBANISME :

o COMMERCES : Comment concilier une offre commerciale au centre de St Simon alors que la zone des Tibaous sera doté d’une surface de vente importante. Le commerce de proximité doit se maintenir.

o PLU : Troisième modification . La mairie prend en compte les réserves du commissaire enquêteur et retire son projet de gel de la zone Canto laouzetto/ Chemin neuf.

o TIBAOUS : Nous suivons l’évolution du projet. Les travaux d’implantation des voies et des réseaux souterrains sont achevés en fin d’année. Les lots ont été attribués et quelques permis de construire déposés.

* VOIE DU CANAL DE ST MARTORY : les déclarations d’utilités publiques sont lancées ainsi que les procédures d’expropriation.

* TRANSPORTS : Suite à une réunion avec TISSEO nous lançons une réflexion auprès des habitants pour améliorer la desserte du quartier.

* COMMISSION CONSULTATIVE DE QUARTIERS : Nous faisons part de nos nouvelles propositions pour les années à venir.

* CIRCULATION : Suite aux travaux sur le Boulevard Eisenhover, nous intervenons pour obtenir des améliorations et notamment un feu et un passage piétons .

* TRAVAUX :

o L’élargissement des trottoirs entre la place de l’église et les belles de St Simon est en cours.

o La rue Manoukian (située entre les Tibaous et le chemin du Loup) est réalisée.

o Le parking de Règuelongue est terminé.

o Le chemin du Renard est rénové, un ralentisseur est implanté au croisement du chemin du Renard et du chemin de Lestang.

2006

* URBANISME

o Plus de 170 LOGEMENTS NOUVEAUX ont été autorisés.

o La 1ère modification du PLU concerne les zones UB1 et UC1 dont l’emprise au sol a été ramenée de 60% à 50% ,avec une incitation à créer des aires de stationnement en sous-sol ou semi enterrées.

* USINE D’INCINERATION DES ORDURES MENAGERES : La capacité d’incinération est portée à 330 000 tonnes / an . Malgré notre opposition, la mairie décide de traiter aussi 32 000 t/an provenant du SYDOM de l’Aude.

* VOIE DU CANAL DE ST MARTORY : L’enquête publique s’est déroulée en début d’année. Les conclusions du commissaire enquêteur seront connues en 2007.

* AGENDA 21 : Nous apportons notre contribution à l’élaboration du plan d’action de l’Agenda 21 mais nous sommes déçus par le peu de propositions retenues. La ville met en place un comité de suivi.

* TRANSPORTS : Après 17 mois d’attente TISSEO nous a convoqué à une réunion où les décideurs brillaient par leur absence. Aucune de nos demandes n’a été prise en considération.

* TRAVAUX : Dans le plan pluriannuel discuté lors des différentes commissions de Quartier trois ans plus tôt, il était prévu quelques aménagements pour Saint Simon.

- Les travaux ont commencé sans que nous ayons connaissance du planning de réalisation.

- La mairie présente son projet du chemin du Loup programmé pour 2007.

2005

* ZAC des TIBAOUS : La mairie prend en compte partiellement nos demandes et décide de réserver, pour l’espace public, un terrain d’environ 5000m2, jouxtant l’école.

* PLU ( Plan Local d’Urbanisme) : Nous donnons un avis lors de l’enquête publique et nous insistons sur la nécessité d’établir un plan d’ensemble de développement intégrant un réseau de déplacements doux : Cheminement pour piétons et vélos.

* COMMISSIONS CONSULTATIVES DE QUARTIER : Nous sommes déçus par la méthode employée par la mairie pour consulter les associations, par l’absence de transparence concernant les budgets attribués et enfin par les choix retenus.

* AGENDA 21 : Nous participons à trois ateliers afin de faire prendre en compte notre vision du développement durable Nos remarques portent principalement sur :

o La planification urbaine,

o Les déplacements doux et les transports en commun,

o Le logement et le développement durable.

* VOIE DU CANAL DE ST MARTORY : Lors de la phase de concertation, nous avons obtenu gain de cause sur les points majeurs suivants :

o Enterrement partiel de la voie,

o Modification du tracé,

o Création d’une voie de transport en commun en site propre,

o Maintien de la passerelle piétons/ cycles de Guilhermy

* CHEMIN DE LESTANG : Ce chemin étroit, dépourvu de trottoirs et de piste cyclable est extrêmement dangereux. Malgré nos démarches la mairie n’envisage aucun aménagement.

2004

* ZAC des TIBAOUS : Nous donnons un avis critique à la première phase de concertation. Il faut rester vigilant.

* PADD ( plan d’aménagement et de développement durable ) : Ce plan servira de base à l’élaboration du PLU ( plan d’aménagement urbain ex POS). Là aussi nous donnons un avis argumenté.

* PATRIMOINE : Avec l’appui de nombreuses associations, nous obtenons que la mairie conserve l’ancienne Ecole Paul Bert et aménage une partie des locaux pour les associations.

* VOIE DU CANAL DE ST MARTORY : Le conseil général édite une feuille de route qui reprend les points essentiels que nous avons défendus. Toutefois le délai de réalisation est trop éloigné de l’objectif initial ( 2009 au lieu de 2006).

* SABOULARD : Cette entreprise a mis en place quelques aménagements pour réduire les nuisances . A suivre.

* CIRCULATION : Pétition pour sécuriser le chemin de Lestang par l’implantation de trottoirs et d’une piste cyclable. La mairie répond négativement malgré les 14 accidents recensés.

* TRANSPORTS : Nous faisons une enquête auprès de la population du quartier et demandons rendez-vous à TISSEO pour présenter nos propositions

2003

* Voie du canal de Saint Martory La concertation avance, nous obtenons l’approbation du conseil général sur quelques points majeurs (voie semi-enterrée. passerelle piste cyclable chemin de Guilhermy)

* Réalisation du square de la place de l’église.

* La nouvelle école des Tibaous est ouverte.

* Création du toit de la petite enfance : la crèche accueille 20 enfants, la halte garderie 5.

* La piste de skate est réalisée.

* Le club ado fonctionne et accueille une dizaine de jeunes.

* La mairie décide de ses choix pour les réalisations futures : Peu de nos priorités ont été retenues. Nous sommes déçus.

* SABOULARD : Nous agissons pour que cette entreprise respecte son cahier des charges en ce qui concerne l’environnement et le respect de la réglementation.

2002

* Mise en place par la mairie des commissions consultatives de quartier auxquelles nous décidons de participer afin de promouvoir nos idées. La mairie a tenu deux réunions : la première pour la présentation de la méthode la seconde pour dresser un état des lieux.

* Voie du canal de Saint Martory : Nous intégrons le collectif ( 4 associations riveraines) de la VCSM pour agir efficacement et obtenir des aménagements de qualité.

2001

* Réalisation d’une " zone 30 " rue Réguelongue.

* Demande de l’extension de la halte garderie.

* Demande de création d’une crèche.

* Demande de création d’un square place de l’église.

* Demande pour la création d’un centre d’accueil pour les adolescents et d’une piste de skate.

* Début de la phase de concertation pour la création de la voie du canal de Saint Martory.

* Edition de notre étude sur le quartier

Saint-Simon Votre quartier (2001)

* Participation au grand débat régional à la suite de l’explosion d’AZF.

2000

* Agrandissement du centre d’animation.

* Sondage de l’association pour les transports en commun zone Est.

* Aménagement Chemin Monlong + chemin Neuf avec trottoirs et pistes cyclables.

* Soutien aux associations de Parents. La municipalité décide la construction d’un groupe scolaire dans la zone Tibaous.

* Réalisation d’une piste cyclable chemin de Guilhermy pour rejoindre la Ramée.

* Nous donnons des avis argumentés pour 4 enquêtes publiques : PDU (Plan de déplacements urbain), Extension de Grande Paroisse, Augmentation de capacité et dépollution de l’usine d’incinération ( SETMI), Implantation société Anodigrav.

1999

* Enquête publique pour la création d’une réserve foncière dans la zone des Tibaous. Une ZAC est prévue dans cette zone.

* Projet d’aménagement du chemin de Guilhermy avec piste cyclable.

* Réalisation du tout-à-l’égout chemin Canto Laouzetto.

* Organisation d’une réunion publique sur le PDU.

* Nous demandons à la SEMVAT et à la mairie une desserte pour le quartier Monlong/ Loup/ Renard.

* Bilan d’urbanisation : - De 1996 à 1999 380 réalisations - De 1999 à 2001 300 projets

1998

* Pétition pour accélérer la réalisation de la voie du canal de Saint - Martory : les 1875 signatures recueillies sont déposées au Conseil Général.

* Rencontres avec les élus locaux pour l’aménagement des 2 carrefours qui n’ont pas encore été sécurisés.

* Demande d’une piste cyclable pour le chemin de Lestang.

1997

* Réalisation à notre demande d’un plateau ralentisseur chemin Basso Cambo.

* Projet de regroupement des 2 écoles à l’échéance 2000.

1996

* Nous demandons l’aménagement en priorité de 5 carrefours dangereux.

* Nous demandons aux élus de lancer une étude pour un plan global de circulation dans le quartier.

* LA SETMI construit le 4 ième four d’incinération des ordures ménagères.

* Nous demandons à la mairie de racheter la maison RIZZO place de l’église pour la transformer en lieu public : Crèche, Poste, espace vert.

* Construction du tout à l’égout Chemin Monlong, chemin Neuf.

1995

* Réalisation de l’aménagement de la place de l’église.

* Réalisation du parking des écoles.

* Circulation : Intervention auprès de la municipalité pour qu’elle améliore la sécurité sur 15 points dangereux.

* Présentation par la mairie du projet " Noyau villageois "

1994

* Réalisation du plateau ralentisseur place de l’église.

* Nous obtenons une desserte directe en bus vers le collège et le lycée polyvalent.

* La SETMI met enfin en service la dépollution des fumées. Le quartier aura subi pendant 20 ans les nuisances de cette usine.

* Projet de construction d’un 4ème four avec tri sélectif et incinération d’une partie des boues de Ginestou. Nous intervenons pour que les nuisances : bruit-odeurs et poussières soient le plus faible possible.

* La 5ième révision du POS est adoptée.

* On reparle de la voie dite du " canal de Saint Martory ", nous nous opposons à l’urbanisation de la zone des Brughes tant que cette voie ne sera pas réalisée.

1993

* Révision du POS ; nous obtenons que les 2/3 du quartier soit classé en zone UC c’est-à-dire zone pavillonnaire avec une hauteur maxi de 7m et un COS de 0,30.

* Mise en garde de l’association en ce qui concerne le classement du noyau villageois en zone 3UAB : hauteur 9m ; COS =1,2.

* Mise en service du métro et suppression par la SEMVAT de la desserte en bus vers le collège Vauquelin et le lycée polyvalent.

1992

* Intervention auprès des élus pour sécuriser l’accès à l’école et pour aménager le parking de l’école.

* L’association se prononce pour un plateau ralentisseur place de l’église.

1991

Création de l’association à la suite d’un double constat : constructions anarchiques et retard en équipement notamment l’assainissement. (Déclaration à la préfecture datée du 15/4/1991 et la publication au JO du 8/5/1991).

1990

Mobilisation d’un grand nombre de riverains contre le projet particulièrement imposant situé 99 rue Réguelongue : 105 logements.

 




Commentaires