La Voie du Canal de St Martory

lundi 11 mai 2009

Les nouvelles en Décembre 2008

Les procédures d’expropriation sont en cours. Certains propriétaires contestent les montants proposés par le Conseil Général, ce qui retarde le lancement des travaux..

L’ouverture de la voie est annoncée pour 2011

Ce nouvel axe routier qualifié par le maître d’oeuvre (Conseil Général de la Haute Garonne.) de "Boulevard urbain de 2 X 2 voies", aura pour but de relier à terme (dans 15 ou 20 ans) St. Lys à Toulouse. Le premier tronçon qui nous intéresse dans l’immédiat, partira de la D 23 (route de Toulouse à Cugnaux) au niveau de l’Etablissement des parfums Berdoues pour rejoindre le grand rond-point de St. Simon, au bout de la voie arc-en-ciel à Toulouse sur une longueur de 2,6 Km. La largeur de l’ouvrage et l’emprise au sol hors-tout devrait être de 50 mètres maximum.

JPEG - 151.4 ko

La vue ci-dessus représente l’hypothèse à 2 voies enterrées : au centre 2x1 voies pour les voitures. Autour 2x1 voies pour les Transports en commun en site propre (TCSP). à l’extérieur 2x1 voies pour les piétons-cycles.

Les transports en commun circuleront en site propre le long de cette voie pour relier directement Cugnaux au Métro de Basso Cambo, ainsi qu’une piste piétons-cycles. Cette voie a aussi et surtout pour but de désengorger la route de St. Simon du trafic routier en provenance des communes voisines en direction de Toulouse, et inversement.

Les nouvelles en Janvier 2006

Le projet de la voie du canal de Saint-Martory se précise et s’améliore, suite à la pression exercée par notre Association et le Collectif Associatif. En effet le comité de suivi a été entendu, au moins partiellement, par le Conseil Général de la Haute-Garonne (Maître d’ouvrage) :

Dans nos bulletins précédents, nous vous avons tenu informés de l’évolution de l’étude.

1°) La voie sera partiellement enterrée à 3,75 m de profondeur (à l’endroit le plus profond) pour revenir au niveau 0 au Grand Rond de Saint-Simon et à l’intersection du chemin de Larramet (RD63). Mais il nous faut rester vigilants sur les moyens mis en œuvre pour l’isolation phonique.

2°) Le tracé de la voie dans la partie proche de la Météo a été modifié afin de ne pas couper le chemin de Guilhermy (modification non encore prise en compte au niveau du Plan Local d’Urbanisme).

3°) Les lignes de bus emprunteront deux voies en site propre (montante & descendante) pour relier directement Cugnaux à Basso-Cambo. Saint-Simon sera desservi par des navettes reliant notre quartier au Métro de Basso-Cambo. Nous serons attentifs à ce que l’ensemble du quartier soit desservi tout au long de la journée. Cette nouvelle voie devrait être opérationnelle courant 2010. Cependant, plusieurs combats restent à poursuivre : Nous sommes inquiets sur l’efficacité du débouché de la VCSM sur le Grand Rond de Saint-Simon, et craignons que le bouchon actuel de la route de St-Simon ne se reporte, aux heures de pointe, sur l’intersection de la VCSM - Voie Arc en Ciel & l’Avenue Eisenhower. L’enquête publique est ouverte jusqu’au 26 janvier 2006. Nous vous invitons à vous exprimer sur le registre prévu ou auprès du commissaire enquêteur sur ces différents sujets à la Mairie- Annexe de Saint Simon.

Pétition

Pour répondre à la demande des habitants de St Simon et aux usagers, lassés des difficultés de circulation sur la route de St. Simon, l’association St Simon environnement a réalise en 1998 une pétition destinée au Conseil Général de la Haute-Garonne. Cette pétition a été signée et approuvée par 1885 personnes.

Schémas concertation Conseil Général

En 2002 le Conseil Général lance une concertation publique, et présente un projet qui ne satisfait pas les riverains.

JPEG - 94.9 ko

JPEG - 153.4 ko

JPEG - 88.1 ko

JPEG - 96.8 ko

JPEG - 181.2 ko

JPEG - 166.2 ko

JPEG - 152 ko

La même année les Associations des quartiers concernés pour Toulouse et Tournefeuille s’unissent en Collectif Associatif composé de :
- Pour Toulouse : L’Association St Simon Environnement
- Pour Tournefeuille : L’Association des Riverains de la Voie du Canal de St Martory L’Association des Ecarts L’Association du Clos de Médoc

Suite aux demandes et pressions du Collectif, le Conseil Général a accepté d’étudier à nouveau le projet en représentant une nouvelle concertation publique en 2003.

Les nouvelles en Mars 2005

Coupe sur la partie enterrée ("en déblai") de la voie : JPEG - 70.7 ko Coupe sur la partie non enterrée ("en Remblai") de la voie : JPEG - 55.9 ko

Le plan ci-dessous montre une hypothèse de tracé. D’autres sont également à l’étude, notamment pour le raccordement avec la rocade Arc-en-ciel.

Plan général en Mars 2005 : GIF - 1.5 Mo Situation en 2004

A ce jour il semble que le conseil Général ait admis : 1°) D’enfouir la voie sur la plus grande partie du tracé, et non en surélévation par rapport au sol naturel, comme prévu initialement. 2°) De contourner le chemin de Guilhermy afin de ne pas le couper en deux 3°) De maintenir la passerelle piétions-cycles au bout du chemin de Guilhermy, qui permet de communiquer directement avec le site de la Ramée. Nous attendons l’enquête publique qui sera présentée au public fin 2004, avec le projet définitif. Ce projet peut encore faire l’objet de modifications suivant les remarques qui seront formulées par la population auprès de l’inspecteur enquêteur.

Délais

Normalement les travaux devraient commencer en 2007, pour une mise en service en 2009/2010.

Les nouvelles en Novembre 2004

Le 22 Novembre 2004, nous avons assisté à la réunion du Comité de Suivi du Conseil Général, où étaient présentes toutes les Associations concernées par la VCSM. La Solution retenue dans le dossier de Déclaration d’Utilité Publique a été décrite :

L’aménagement de la VCSM est prévu
- à "2 fois 1 voie" élargissable à "2 fois 2 voies" en fonction des évolutions de trafic
- avec une limitation de la vitesse maximale à 70 km/h.

La longueur du projet est de 2,9 Km avec un tracé passant au Nord du quartier de Guilhermy et évitant de couper ce quartier. Le profil en long sera en déblai ("enterré" à environ 4 mètres de profondeur) depuis la RD 23 au niveau des parfums BERDOUES, pour passer en remblai (au-dessus du sol) après une passerelle piétons-cycles prolongeant le chemin de Guilhermy vers la Ramée.

Au-delà, le tracé retrouve le niveau du terrain naturel jusqu’au Grand Rond de St. Simon. Les sens directs (Toulouse <-> Cugnaux) seront dénivelés, la VCSM passant sous le chemin du Tucaut. Les voies de service (pour l’entretien des siphons de la nappe phréatique) permettront la création des cheminements piétons/cycles le long du tracé de la voie.

Notre position : Rappelons que notre association réclame la réalisation de cette voie de contournement du quartier depuis plus de 10 ans. Dés que la décision de sa réalisation a été prise, nous avons élaboré - au sein d’un collectif ( constitué de 4 associations)-une plate forme commune pour obtenir que cette nouvelle voie soit construite en minimisant les impacts sur l’environnement et le cadre de vie des riverains. Les avis que nous avons formulés ont été pris en compte par le Conseil Général et nous sommes satisfaits d’avoir obtenu gain de cause sur les points suivants :
- Modification du tracé pour ne pas couper le quartier Guilhermy,
- Construction semi-enterrée ( protection contre le bruit),
- Limitation, dans un premier temps, à une voie de chaque côté,
- Mise en place d’un transport en commun en site propre,
- Maintien d’un accès direct à la Ramée pour les piétons et les cycles.

Nous déplorons toutefois la largeur excessive de l’ouvrage sur une partie du tracé qui a pour effet de pénaliser certains riverains. De nombreux problèmes restent à résoudre : raccordements aux rond-points, calibrage de l’avenue Eisenhower, réduction de l’emprise quand cela est possible, délai de construction, etc...

Nous restons vigilants et actifs.


Commentaires