Petition "Stoppez le béton à St Simon"

mercredi 5 octobre 2016

Pétition adressée à monsieur le maire de Toulouse

Soyez nombreux à la signer !

Pétition : Monsieur le maire, stoppez le béton à St Simon

Depuis la loi ALUR votée en 2014, on peut construire beaucoup plus à St Simon. Notre quartier est devenu un terrain de chasse pour les promoteurs qui ont commencé à le transformer comme vous pouvez vous en rendre compte tous les jours en voyant les immeubles en construction.

Saviez-vous que pour 2016, la mairie a déjà accordé des permis pour 211 logements collectifs contre 31 maisons individuelles et que 272 logements collectifs supplémentaires sont en préparation

Et bien entendu, les équipements publics et la voirie ne suivent pas cet accroissement de la population.

Personne n’est à l’abri et chacun peut se retrouver avec un immeuble qui viendra remplacer la maison avec jardin de son voisin.

Il n’est pas question d’interdire une densification mesurée, mais nous ne pouvons pas laisser détruire notre quartier qui reste un des derniers de Toulouse à être aussi arboré et agréable à vivre, sans réagir.

Les associations de quartier St Simon Environnement et Les habitants de St Simon ont décidé de mettre les élus devant leurs responsabilités et pour cela, elles ont besoin de votre aide.

Si comme nous, vous voulez que St Simon reste un quartier à majorité pavillonnaire et non un ensemble d’immeubles collectifs avec quelques maisons au milieu, signez et faites signer cette pétition à vos parents, amis et voisins qui habitent le quartier (chaque membre de votre famille peut signer et n’oubliez pas d’indiquer le nom de votre rue).

Nous avons obtenu un rendez-vous le 20 octobre avec l’adjointe à l’Urbanisme et nous espérons pouvoir mettre en avant des centaines de signatures d’habitants qui souhaitent un arrêt de la densification galopante.

La mairie nous propose de réagir lors de la révision du PLU qui interviendra au mieux fin 2018. Il sera déjà trop tard et c’est maintenant qu’il faut mettre en place une pause dans la construction de nouveaux immeubles collectifs.


Commentaires

Logo de CATHALA Marianne
vendredi 28 octobre 2016 à 01h36 - par  CATHALA Marianne

"Stoppez le béton à Saint Simon et Tournefeuille"

Logo de Edet Isabelle
samedi 15 octobre 2016 à 19h00 - par  Edet Isabelle

On voit se que cela donne sur la zone des tibaous, parking souterains vides et parking aerien saturé, rond point qui servent de parking.

Edet Isabelle rue Pierre Deldi

Logo de SBA
mardi 11 octobre 2016 à 13h11 - par  SBA

D’accord avec les intervenants de ce forum mais évitons le deux poids et deux mesures : on refuse le béton alors pour tous les quartiers de Saint-Simon aussi.
La zone Guilhermy / Chemin Licard est un ensemble de maisons individuelles avec jardin entourant. La Mairie a des projets la concernant pour fin 2018. Je ne connais pas au juste ce projet mais ça pourrait bien être un ensemble collectif, du béton. En attendant, personne ne peut vendre car aucun acheteur n’est assez imprudent pour venir là dans cette incertitude. Ceux qui voudraient le faire se voient refuser le permis de construire. C’est déjà un préjudice. En plus, en 2018 ils ne pourront pas vendre au prix qui serait celui d’aujourd’hui si la Mairie n’avait pas mis la zone en sursis à statuer ; la Mairie veut confier la réalisation du projet à un promoteur-interlocuteur unique. Résultat, les occupants actuels se verront obligés, fin 2018, de passer par ce promoteur-interlocuteur unique raison pour laquelle ils n’auront pas le prix du marché car ils devront passer par son dictat. Mais je n’ai peut-être pas tout compris.
Oui à la pétition à condition que tout Saint Simon soit concerné. Cela inclut le projet Licard / Guilhermy qui doit être mis sur la table à la réunion du 20 octobre.

Logo de LGY
vendredi 7 octobre 2016 à 15h27 - par  LGY

S’ajoute à cela l’obtention du permis de construire au Château de Monlong 3 bâtiments en R+2 , soit 61 logements sociaux, par Promologis alors même que cette zone sera classée très prochainement en UL11 (constructible à 3 mètres maximum de hauteur ) par le PLU modifié qui sera signé dans quelques semaines...Bravo aux élus ! MERCI pour les embouteillages supplémentaires et la pollution à venir !

Logo de GARCIA CATHERINE
vendredi 7 octobre 2016 à 13h33 - par  GARCIA CATHERINE

Monsieur MOUDENC lors des élections municipales était venu nous présenter son programme dans un sympathique café de la rue Règelongue à Saint Simon.
Il nous avait assuré alors qu’il défendrait l’aspect village de notre quartier, son caractère familial et résidentiel avec une urbanisation raisonnée.
Nous voyons maintenant des bouts de terrains vendus partout avec des maisons collées les unes autres, des programmes d’immeubles pousser comme des champignons. Que va devenir notre paisible quartier.???
Habitante de la résidence Chateau de Monlong j’ai trouvé la quiétude dans cette résidence familiale occupée par des propriétaires qui ont mis les économies de toute une vie dans leur maison. Le magnifique Chateau de Monlong a été vendu par ses propriétaires et maintenant PROMOLOGIS vient d’obtenir un permis de construire dans un TEMPS RECORD pour bâtir des immeubles en R+2 dont les terrasses vont donner directement sur les salles à manger, chambre et jardins des propriétaires de notre résidence !!!! alors que notre zone va passer en UL11 qui n’autorise les construction à une hauteur de 3 mètres au plus !!!! Monsieur le Maire pourquoi avoir accordé le PC à PROMOLOGIS avec la modification UL11 qui va arriver d’ici à quelques semaines ???? Le programme PROMOLOGIS est en plus en opposition radicale au niveau couleur puisque tout es gris !!!!!!

Logo de Sg31
jeudi 6 octobre 2016 à 21h37 - par  Sg31

Je suis contre le béton dans mon quartier

Logo de LAPORTE Yvon
jeudi 6 octobre 2016 à 16h49 - par  LAPORTE Yvon

Il faut arrêter d’urgence de détruire des quartiers où il existe encore du foncier et qui de part cette urbanisation à outrance vont devenir des quartiers sans infrastructure et sans équipement et environnement adapté où les problèmes sociaux et les incivilités vont se développer rapidement.
Que ce soit à Toulouse (Borderouge, Montaudran...) ou dans d’autres grandes villes, ce phénomène (dit de banlieue) est bien connu : alors pourquoi persister dans l’erreur ? Dans le domaine du travail, cette situation serait considérée comme une faute professionnelle grave !!!!
Le PLU actuel et l’urbanisation qui s’en est suivie ont "coûté" cher à la municipalité précédente et c’est un élément majeur de la victoire de la liste de M. Moudenc.
Mais un revirement de situation est en train de se développer actuellement et risque de se confirmer si la situation ne change pas rapidement.