Petition "stoppez le béton à St Simon" (suite)

lundi 24 octobre 2016

Vous avez été plus de 600 à signer cette pétition en comptant les signatures sur papier et sur le net.

Nous avons bien rencontré l’élue à l’urbanisme le 20 octobre et l’avons informée de cette pétition en lui en remettant le texte.

Il ne nous a pas été proposé de solution à court terme pour limiter la densification à St Simon. Certes, des évolutions du PLU seront possibles lors de la prochaine révision (fin 2018), mais cela laissera le champ libre au béton d’ici-là.

On nous a rappelé l’engagement de construire 3500 logements par an à Toulouse et donc un certain nombre à St Simon.

Le seul point positif a été que l’adjointe a admis que "certaines" parties de St Simon resteraient pavillonnaires, sans plus de précisions.

Quant à notre demande de voter un périmètre de sursis à statuer (comme à Lardenne) permettant de bloquer certains projets jusqu’à l’adoption du nouveau PLU, ce n’est pas à l’ordre du jour pour St Simon.

Nous remettrons les pétitions à M. le Maire en fin de semaine et continuerons à demander un rendez-vous avec lui, car ces réponses sont insuffisantes.

PS : le conseil municipal du 21/10 devait voter la recherche d’un acquéreur-aménageur pour vendre un terrain de 20 000 m² qui jouxte l’école Guilhermy. Voici la délibération :

"Ces terrains ont une vocation à dominante habitat au sein de l’OAP Guilhermy. Ponctuellement, des services et commerces de proximité pourront aussi y être implantés pour un programme d’environ 12500 m² de surface de plancher."

Et ce n’est pas fini : le conseil municipal devait également valider la transformation du zonage de 95 000 m² appartenant à l’ex-Freescale (maintenant NXP). Ces terrains passeraient de "industriel" à "habitation" (UL2 et UL4 pour les initiés).

Si vous avez des amis qui n’ont pas encore signé, il reste quelques jours encore. Merci à toutes et tous.


Commentaires