Visite du maire à St Simon

vendredi 20 septembre 2013

Monsieur COHEN est venu à St-Simon le 13 septembre pour rencontrer briévement les associations du quartier membres du bureau de la commission de quartier.

Saint-Simon environnement n’a pas manqué l’occasion pour exprimer son avis sur la mandature qui touche à sa fin. 

Voici le document que nous avons remis au maire et qui nous a servi de fil conducteur dans la discussion. 

Rencontre avec Monsieur le Maire le 13 septembre 2013

SSE fait le constat que pour ce qui concerne le quartier St-Simon, l’équipe municipale n’a pas bien pris en compte deux principes importants :

 UN VERITABLE DIALOGUE ; L’ANTICIPATION

 Un véritable dialogue :

 La démocratie locale c’est bien, mais il faut que les avis des habitants et associations soient pris en compte et que les choix soient discutés avec les services techniques.

Cela n’a pas été le cas pour :

- Le PLU et notamment, le zonage de la rue Réguelongue, l’OAP de Guilhermy.

- Les équipements publics en particulier le gymnase, un centre d’animation pour jeunes adolescents

- L’urgence d’aménager et de sécuriser le chemin de Lestang

- L’appui de la mairie pour la réalisation de la VCSM qui soulagerait le quartier paralysé par la circulation de transit aux heures d’affluence.

- La mise en place d’un accueil pour les ados

 L’anticipation

 L’équipe municipale ne donne aucun signe d’anticipation pour les projets futurs tel que l’OAP de Guilhermy, zone qui sera densifiée fortement et pour laquelle rien ou presque n’est prévu pour accueillir les futurs habitants. Par exemple, l’école qui sera construite sera saturée comme celle des Tibaous aujourd’hui.

 Par ailleurs

 - SSE souhaite obtenir plus d’informations sur les budgets prévisionnels dédiés à Saint-Simon et participer aux choix d’aménagements. A ce propos, combien a rapporté la taxe d’aménagement majorée à quoi a-t-elle été affectée ?

 - SSE par ailleurs s’inquiète sur l’avenir des commerces du noyau villageois et souhaite que la mairie les aide à se maintenir.

D’autres personnes sont intervenues :

FCPE :

Difficulté d’accès aux écoles à pied ou à vélo.

Réponse du Maire  : difficulté liée à l’infrastructure. Propose de relancer les « pedibus » 

 M Moinat de l’association vélo  : exprime à nouveau son mécontentement suite à l’absence de voie cyclable le long du TCSP au niveau de la Mounède, ce qui, compte tenu du contexte relativement risqué et dangereux du secteur est très gênant pour les élèves qui veulent se rendre à vélo au Lycée.

Réponse du Maire  : ne doit concerner que peu d’élèves mais doit être reconsidéré.

 SEP 80 abordé par JM. Gout et Mme Cécile  :

Réponse du Maire  : Ce point est ouvert. Un arrangement est très certainement possible. Une rencontre sera organisée avec les services techniques et M. Benyahia pour trouver une solution qui satisfasse les riverains

 JM Goût  : demande la mise en place d’un alignement pour la rue Règuelongue et la réduction de la largeur de la zone UL 8.

 Pas de réponse précise.

CONCLUSION :

Cette rencontre a permis a chacun de s’exprimer et de répéter encore une fois à monsieur le maire les demandes déjà formulées à de maintes reprises et il n’est pas surprenant qu’il n’ai apporté que peu de réponses ou d’engagements concrets sur les sujets énumérés. 

 


Documents joints


Commentaires